Les professeurs

Pierre-Henri XUEREB, directeur artistique et altiste

Pierre-Henri Xuereb été formé au CNSM de Paris où il obtient un Premier prix à l’âge de 16 ans dans la classe de Serge Collot. À 19 ans, il est le plus jeune membre de l’Ensemble Intercontemporain à Paris où il travaille avec Pierre Boulez, Luciano Berio, Karlheinz Stockhausen, Daniel Barenboim, Claudio Abbado.

Il a travaillé avec Walter Trampler, Yehudi Menuhin, Joseph Gingold et a été l’un des derniers élèves de William Primrose.

Il a réalisé plus de 70 cds pour les maisons de disque Deutsche Gramophon, Harmonia Mundi, Talent, Adda, Harpandco, Timpani…. Grand prix du disque de l’Académie Charles Cros pour l’intégrale Arthur Honegger.

Ses tournées de concerts l’ont amené dans les plus grandes salles du monde : Wigmore Hall, Théâtre des Champs-Elysées, Lincoln Center, Salle Gaveau… Invité des grands festivals de musique de chambre (Prades, Kuhmo, Cheltenham…), il est le dédicataire de nombreuses œuvres pour alto, dont le Concerto pour Alto de Vladimir Cosma qu’il a créé et enregistré sous la direction du compositeur avec l’Orchestre de Turin, plusieurs œuvres de Philippe Hersant, et des œuvres pour alto seul ou viole d’amour d’Alessandro Solbiati, Giuliano d’Angiolini, Klaus Huber….

Il est professeur d’alto au CNSM de Paris ainsi qu’au Conservatoire Royal de Musique de Liège. Il donne de nombreuses masterclasses (Domaine Forget, Université Laval, Banff Centre, Musicalp, Saint- Dizier, Brescia, Lasalle, Montpellier, Marseille, Yale University, New England Conservatory, Indiana University, Kyoto Academy…). Il a joué en soliste avec l’Orchestre Symphonique de Tel Aviv, l’Israel Sinfonietta, l’Ensemble Instrumental de France, l’Orchestre Provence-Alpes Côte-d’Azur, l’Ensemble Intercontemporain, Victoria Symphony, Malta Philharmonic, l’Ensemble Contrechamps (Genève), l’Orchestre Philharmonique de Caracas…

Ses partenaires privilégiés en musique de chambre sont Dejan Bogdanovich, Emmanuelle Bertrand, Bruno Rigutto, Hélène Dautry, Vincent Beer-Demander, Patrick Gallois, Fabrice Pierre, Gregory Daltin, Yehuda Hanani, Stephane Demay, Jean-Claude Vanden Eynden…

Il a aussi dirigé l’Orchestre de chambre de Caracas et l’Orchestre Dusan Skovran de Belgrade.

Yardani TORRES-MAIANI, violon

Violoniste et compositeur, il est né en Andalousie en 1988.

Il commence ses études dans une école de musique de la Costa del Sol, puis au conservatoire de Malaga et grandit dans ce haut-lieu de la musique gitane que sont les Saintes Maries de la Mer.

Il obtient le diplôme d’études musicales au conservatoire d’Avignon et entre à 17 ans à la haute école de musique de Lausanne, ou il obtient le diplôme de bachelor.

Elève de la violoniste Marie-Annick Nicolas, il obtient le diplôme master of Arts en interprétation musicale au conservatoire de Genève en 2011.
La même année il remporte le prix Henryk Szering.

Depuis, voyageur en musique, selon ses propres mots, il a joué aux festivals de Paris, d’Avignon, aux flâneries musicales de Reims, au festival de Colmar.

Si comme violoniste il s’inscrit incontestablement dans la jeune génération d’élite de l’école française, Yardani Torres-Maiani est pour autant bien plus qu’un soliste brillant. Musicien curieux, en recherche perpétuelle, il compose et expérimente avec la même passion pour son instrument fétiche que celle qui le mène dans l’exploration des grandes pages de Bach, Paganini, Enesco, Piazzolla …

Cette singularité prend source dans une tradition familiale foisonnante, aux affluents du flamenco et des musiques classiques.

Pourvu d’une formidable efficience technique, son approche de l’instrument ressemble à ces rêveries des poètes romantiques, mélange de virtuosité et d’évidente simplicité.

Toute cette richesse d’influences se cristallise dans son travail de compositeur et d’arrangeur. Ses opus à la verve lyrique, aux atmosphères aériennes et exaltées révèlent une signature, où les accents flamenco ne sont que le pretexte, l’entrée en matière d’un véritable imaginaire musical.

Expériences Pédagogiques
2020 – Projet  pédagogique autour du violon flamenco « Falsetas » en binôme avec Marc Crofts. France/Suisse/Espagne
2019 – Conservatoire de Cavaillon :  Masterclass d’improvisation dans le cadre de la résidence du Primrose Ensemble.
2019 – Conservatoire royal de Liège :  Masterclass d’improvisation dans le cadre de la résidence du Primrose Ensemble
2019 – Conservatoire de Marseille : Masterclass d’improvisation dans le cadre de la résidence du Primrose Ensemble.
2018-2019 – Conservatoire du Grand Avignon : professeur remplaçant
2013- 2014 – Professeur intervenant Fondation Yehudi Menuhin , Art4Rom project Napoli Italie 

 

Luis-Miguel Joves Molina, violon

Luis-Miguel Joves réalise sa formation à l’Académie Latino-Américaine de Violon, à Caracas (Venezuela). Il présente ses diplômes de perfectionnement en violon et en musique de chambre au Conservatoire de Gennevilliers, obtenus avec félicitations du jury.

Il poursuit ses études de perfectionnement à l’International Violin Masterclass de Chioggia (Italie), sous la direction du violoniste Dejan Bogdanovich.

Soliste à l’Orchestre Symphonique de Mérida, Orchestre Philharmonique National et l ́Orchestre Solistes du Venezuela.

Entre les années 2006 et 2013, il est violon solo de l ́Orchestre Philharmonique National à Caracas, Venezuela.

Depuis 2011 il est membre du World Orchestra, projet qui réunit des musiciens de plus de 60 nationalités. Avec cet orchestre, il participe à des tournées au Mexique, en Espagne et au Liban.

En 2016 et 2017 il est invité à jouer au ̈Al Bustan Festival Orchestra ̈ à Beyrouth (Liban). Il est membre de l’Avila Quartet, quatuor dédié à la musique vénézuélienne et a enregistré sous le label SometimeStudio. En 2018, Luis suit les cours d’Alto avec PH Xuereb et intègre le Primrose Ensemble en tant que violoniste et altiste.

Expériences pédagogiques 
–  Il participe au projet pédagogique « un violon dans mon école »  enseigne le violon aux enfants des quartiers à Cergy pour la Fondation Vareille.
– Conservatoire de Cavaillon :  Masterclass d’improvisation dans le cadre de la résidence du Primrose Ensemble.
2019 – Conservatoire royal de Liège :  Masterclass d’improvisation dans le cadre de la résidence du Primrose Ensemble
2019 – Conservatoire de Marseille : Masterclass d’improvisation dans le cadre de la résidence du Primrose Ensemble.

Ruixin NIU, alto – violon

En 2013, elle a obtenu une licence en pédagogie musicale à l’Université normale de Nankin, Chine. Au cours de ses études universitaires, elle reçoit les bourses d’études nationales, bourses Zhu Jingwen et Sifang.
Titulaire d’un Master en alto du Conservatoire Central de Pékin en 2018.

En juillet 2019, elle donne des masterclasses à Zhangjiagang (Chine).
Du 11 au 16 août 2019, elle enseigne au Guozhen Summer Music Festival, Nankin (Chine).

Au cours de l’année scolaire 2019-2020, au sein du Primrose Ensemble, elle fait partie d’un programme pédagogique au Conservatoire de Cavaillon (France), enseignant comment intégrer la musique pentatonique chinoise, sujet de sa thèse de master et de doctorat à venir. Boursière de l’Académie Franco-Américaine de Fontainebleau en Juillet 2018. En Mars 2018, elle a été invitée à participer au projet d’Opéra du « Seiji Ozawa Music Academy » au Japon

Elle a effectué un stage de 6 semaines dans la classe de violon et alto (de Monsieur Benoit Paquay) de l’Académie Gretry, Liège (Belgique).

En Juin 2020, elle reçoit un Master en pédagogie du Conservatoire Royal de Musique de Liège. Stagiaire au sein de l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège pour l’année 2019-20. Membre du « Primrose Ensemble ».

Elle vient d’être nommée professeur-assistante à l’University of Maine (USA) où elle commencera un doctorat en musique dès Septembre 2020.

L’University of Maine at Orono est spécialisée dans la pédagogie.

Sa deuxième passion est la photographie.